Mardi 23 Octobre

A partir du 1er janvier 2015, le DIF (droit individuel à la formation) sera remplacé par le Compte Personnel de Formation.

Tout salarié ou demandeur d’emploi possèdera un compte personnel de formation pendant toute sa vie professionnelle, jusqu'à son départ à la retraite. Le salarié conservera son compte en cas de changement d’entreprise ou de perte d’emploi.

Pour une année de travail à temps plein, le compte sera crédité de :

·         24 heures par an, dans la limite de 120 heures,

·         puis 12 heures par an, dans la limite de 150 heures.

 

Les heures de formation pendant le temps de travail ouvriront droit au maintien du salaire.

Lorsque la durée de la formation demandée sera supérieure au nombre d’heures inscrites sur le compte, le salarié ou le chômeur pourra demander à bénéficier d'heures complémentaires. Ces heures complémentaires seront financées par l’employeur, l’État ou les régions.

Le compte personnel de formation a vocation à remplacer le droit individuel à la formation (DIF). Les heures acquises au titre du DIF jusqu’au 31 décembre 2014 seront intégrées dans le compte personnel.

Autre changement : alors qu’avec le DIF, le salarié pouvait avoir accès à tout type de formation à condition que sa demande soit acceptée par son employeur, dans le nouveau dispositif, les formations éligibles seront obligatoirement des formations qualifiantes correspondant aux besoins de l'économie à court ou moyen terme. La mobilisation du CPF relève de l’initiative du salarié, mais il devra demander l'accord de l'employeur s'il effectue sa formation sur son temps de travail.

Le mécanisme est le même pour les chômeurs, qui pourront mobiliser leur CPF dès leur entrée à Pôle emploi.

 
   
 

Sources : Site Dossier familial