Dimanche 9 Décembre
Pour les responsables de l'ASAVPA du Loiret, réaliser un site Internet est apparu comme une nécessité, nécessité cependant plus facile à dire qu'à faire. Peu d'adhérents sont informatisés, moins encore ont une adresse électronique régulièrement consultée; à l'évidence, le site n'était pas pour nos adhérents. Le souhait du conseil est bien de se doter de ce nouvel outil de communication dans le but d'être visible auprès des jeunes salariés.
Quatre administrateurs se mobilisent sur ce projet. Plusieurs réunions sont nécessaires pour identifier le but à poursuivre et discuter du contenu du site.
Doit-on tout mettre en ligne?, quel intérêt d'adhérer si toutes les informations sont disponibles ? Des questions classiques mais nécessaires avant toute démarche.
Le projet avance, il fallait passer à la vitesse supérieure. Les grands principes de notre site devaient répondre à certains critères:
- Le site doit être simple, et les rubriques faciles d'accès.
- Les mises à jour doivent être faciles
- Il se doit de valoriser les métiers agricoles et notre association.
- Enfin, c'est une banalité, il doit être utile aux salariés.
 
Les grands principes posés, nous avons recherché un prestataire pour construire notre projet. Une première ébauche est proposée, et après quelques modifications la structure du site est adoptée.
 
Entre temps l'équipe des salariés apprend à rédiger des articles pour ce support spécifique qu'est Internet, des phrases courtes "qui donnent envie d'aller plus loin".
 
Après une année de construction le site est opérationnel, avec toutes ses imperfections qui nous obligent à nous corriger au fil des mois.
 
Notre "produit d'appel" est aujourd'hui le bulletin des offres d'emploi Accès Centre, mis à jour sur le site deux fois par mois. L'internaute pourra aussi découvrir les grandes lignes sur ses droits à la formation, la législation sociale ou la protection sociale. Une présentation succincte de l'agriculture est présente mais devrait s'étoffer au fil du temps.
 
Le travail est loin d'être terminé. Au-delà de la construction du site, nous devons maintenant le faire vivre et adapter notre communication autour de cet outil. Plus important encore il faut valoriser notre investissement en intéressant de nouveaux salariés à rejoindre l'association comme adhérents.
 
Une aventure technique, les arcanes de l'informatique et de la communication ne font pas partie de la formation de base des salariés agricoles. Mais cela restera avant tout une aventure humaine qui a su fédérer un petit groupe de salariés autour d'un projet demandant un réel engagement.
 
P. Mouré